Passer au contenu principal

Nouvelle èreLa plupart des Suisses regardent la TV sur internet

La plupart des Suisses regardent désormais la télévision via internet (photo d’archives).

ATS

2 commentaires
    Être prudent

    Dommage que l'image d'illustration ne représente pas la version française de Zattoo, qui collerait mieux à l'article.

    Plusieurs raisons expliquent les conséquences décrites dans cet article:

    1) plusieurs opérateurs ne sont pas de câblo-opérateurs. Par exemple, Swisscom passe par les fils du téléphones, minoritairement par la fibre, et des box sont nécessaires pour chaque téléviseur.

    2) plus simple pour ceux qui sont liés à des téléréseaux ou à la TNT: on relie le câble au téléviseur et ça marche, même si une famille en a plusieurs (cuisine, carnotzet, chambres des enfants, etc.). Un accès wi-fi permet alors de passer, en complément, sur des flux IP.

    Les personnes âgées ne maîtrisent en général pas suffisamment la réception IP, ne serait-ce que par le fait qu'il faut souvent deux télécommandes. Il y a aussi les hôpitaux, les hôtels, où les chaînes "linéaires" ont encore du sens.

    Je n'ai pas connaissance d'études sur les chaînes linéaires. Les chaînes thématiques me semblent dépassées au profit de programmes thématiques à l'appel. Par contre, pour un téléjournal, un débat en direct ou un match de foot en direct, la télévision linéaire pourrait avoir de beaux jours devant elle.

    Dernier avantage de la TV linéaire: nous regardons nombreux le même programme au même moment. Cela signifie encore quelque chose.