Passer au contenu principal

Une femme, un musée, un objet (4/6)Saint Germain, l’homme à la crosse

Nathalie Fleury, directrice et conservatrice du Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont, nous présente la canne de saint Germain, le premier abbé de Moutier-Grandval.

Nathalie Fleury et la canne de saint Germain. Fabriqué à partir d’un bâton de noisetier, l’objet est recouvert d’orfèvrerie de l’époque mérovingienne.
Nathalie Fleury et la canne de saint Germain. Fabriqué à partir d’un bâton de noisetier, l’objet est recouvert d’orfèvrerie de l’époque mérovingienne.
Yvain Genevay

Sur le drapeau du Jura figure une crosse rouge sur fond blanc. Est-ce celle de saint Germain? À travers son exposition permanente, le musée des beaux-arts de Delémont donne une réponse détaillée et nous prouve qu’il ne s’agit pas de la même. Celle représentée sur le drapeau rappelle l’époque des princes-évêques de Bâle, avec sept bandes rouges et blanches pour les sept districts du Jura historique que sont Courtelary, les Franches-Montagnes, Laufon, Moutier, La Neuveville, Porrentruy et Delémont.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.