Passer au contenu principal

Distribution de «Trait d’Union»La Poste égare les journaux officiels des hameaux de Payerne

En décembre, les habitants des hameaux, desservi par le code postal 1551 alors que le 1530 est de mise en ville, n’ont pas reçu le «Trait d’Union».

Les 136 ménages des hameaux de Corges, Vers-chez-Perrin, Etrabloz ou Vers-chez-Savary n’ont pas reçu l’édition de décembre du «Trait d’Union».
Les 136 ménages des hameaux de Corges, Vers-chez-Perrin, Etrabloz ou Vers-chez-Savary n’ont pas reçu l’édition de décembre du «Trait d’Union».
DR

«Comment se fait-il que la déchetterie soit fermée alors que l’Info-Déchet envoyé en début d’année mentionnait qu’elle serait ouverte?» Cette question posée dans le groupe «T’es de Payerne si…» du réseau social Facebook durant les fêtes de fin d’année a permis à la Commune de découvrir que La Poste n’avait pas distribué les exemplaires du journal officiel le «Trait d’Union», destinés à ses habitants des hameaux. Sur son nouveau site internet, l’administration propose de découvrir cette version de décembre de son «Trait d’Union» en ligne.

Dans la foulée de cette publication, plusieurs internautes ont répondu que l’administration avait annoncé divers changements des horaires d’ouverture par son journal officiel. «Nous ne l’avons pas reçu», ont rétorqué des habitants des hameaux de Corges, Vers-chez-Perrin, Etrabloz ou Vers-chez-Savary, avant de le signaler à l’administration communale.

Code postal en cause

Où est passée la publication d’une douzaine de pages? «Une erreur s’est produite lors de l’acheminement de ce promopost entre la prise en charge par la Poste et la distribution dans les foyers comportant le numéro postal 1551. Il s’agit d’une erreur de La Poste et nous nous en excusons auprès des clients et des autorités payernoises», répond Laurent Savary, porte-parole de La Poste en Suisse romande.

À Payerne, les 136 ménages des hameaux sont desservis par le code postal 1551, alors que le 1530 est de mise en ville. Historiquement, ces numéros ont été attribués en fonction des lignes de transport pour acheminer le courrier. Dans la région broyarde, Mannens a le numéro postal 1775, car son courrier transitait par Fribourg (1700) et Estavayer-le-Lac a le 1470, car les envois arrivaient depuis Yverdon (1400).

Déjà recyclés

L’erreur n’ayant été remarquée que quelques jours plus tard, La Poste pense que les exemplaires égarés «ont été traités avec le papier à recycler». Elle a proposé un dédommagement à la Commune. S’agissant d’un envoi officiel qui contient des informations qui concernent l’ensemble des citoyens, le «Trait d’Union» est distribué dans toutes les boîtes aux lettres, y compris celles qui ont un autocollant «pas de publicité».

«Tenant compte des nombreuses informations déjà passées contenues dans le numéro de décembre, il serait peu logique de procéder à un nouvel envoi.»

Cynthia Maillat, secrétaire municipale

Si ces pages d’informations communales peuvent être consultées en ligne, Payerne ne prévoit toutefois pas de réimprimer sa dernière édition. «Tenant compte des nombreuses informations déjà passées contenues dans le numéro de décembre, il serait peu logique de procéder à un nouvel envoi», justifie Cynthia Maillat, secrétaire municipale.