Passer au contenu principal

Fonctionnement du cerveauLa promesse d’une juste récompense aide à mémoriser

Selon une étude de l’Université de Genève, trouver la bonne dose de récompense permet un fonctionnement optimal de la mémoire. Un savant équilibre qui pourrait être bénéfique pour de nombreux types d’apprentissages.

«Lorsqu’on donne une récompense, cela entraîne une augmentation de la dopamine dans le cerveau. Celle-ci se trouve au cœur de notre système de récompense», explique Sophie Schwartz, professeure au Département des neurosciences
«Lorsqu’on donne une récompense, cela entraîne une augmentation de la dopamine dans le cerveau. Celle-ci se trouve au cœur de notre système de récompense», explique Sophie Schwartz, professeure au Département des neurosciences
Getty Images

Ni trop, ni pas assez. C’est, en résumé, le mi-cuit tout helvétique de récompense qu’il faut nous faire miroiter pour rendre notre mémoire efficace. Les scientifiques avaient depuis longtemps compris une intuition que tout le monde peut vérifier: si on donne ou promet une récompense sous forme d’argent à une personne pour qu’elle retienne une information explicite (lire encadré), la mémorisation se fait mieux. Ce que des chercheurs de l’Université de Genève ont maintenant découvert, c’est que récompenser trop souvent est contre-productif pour la mémoire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.