Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Tradition du «girichoko»La Saint-Valentin peut virer au cauchemar pour les Japonaises

La Saint-Valentin se fête à sens unique au Japon. Ce sont les femmes qui doivent offrir du chocolat à leurs collègues hommes. Neuf Japonaises sur dix prônent l’abandon de cette tradition, qu’elles jugent sexiste. 

«Mon patron exigeait des chocolats suisses de grandes marques. Celles qui lui offraient des chocolats jugés bas de gamme écopaient d’un blâme ou voyaient leurs primes salariales réduites.»

Kyoko, ingénieure tokyoïte de 39 ans

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter