Passer au contenu principal

Covid-19«La situation est très grave» en République tchèque

La République tchèque a enregistré quatre jours consécutifs de hausse quotidienne record des cas de Covid-19, ce qui pourrait conduire les autorités à imposer un nouveau confinement.

Le premier ministre tchèque Andrej Babis.
Le premier ministre tchèque Andrej Babis.
AFP

La progression du coronavirus en République tchèque inquiète le gouvernement qui n’exclut pas un nouveau confinement.

La République tchèque a enregistré quatre jours consécutifs de hausse quotidienne record des cas de Covid-19, selon les données publiées samedi, ce qui pourrait conduire les autorités à imposer un nouveau confinement.

Quelque 8618 nouveaux cas ont été enregistrés vendredi en République tchèque, pays de l’UE de 10,7 millions d’habitants, selon le Ministère de la santé, battant le record de jeudi de 5394 et portant le total à 109’374 cas avec 905 décès.

En comparaison, la Pologne voisine avec 38 millions d’habitants a déclaré samedi qu’elle avait enregistré au cours des dernières 24 heures un chiffre également record de 5300 cas de contaminations.

Hausse rapide

Les données publiées vendredi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies ont montré que la République tchèque a enregistré, au cours de deux dernières semaines, la plus rapide croissance de contaminations pour 100’000 habitants dans l’UE.

La République tchèque comptait 398 cas pour 100’000 habitants, devant l’Espagne avec 307 et les Pays-Bas avec 304.

Le premier ministre tchèque Andrej Babis a déclaré vendredi que le gouvernement pourrait réimposer un confinement, si la croissance se poursuivait, appelant les Tchèques à se comporter de manière responsable.

Confinement pas exclu

«La situation est très grave», a-t-il déclaré.

«Soit nous respecterons toutes les mesures de sécurité, soit nous devrons adopter rapidement de nouvelles restrictions, et nous ne pouvons pas exclure un confinement», a-t-il ajouté.

Après avoir relativement bien résisté à la première vague de Covid-19 au printemps, en imposant une série de restrictions, y compris un confinement, la République tchèque a connu une hausse des contaminations depuis le mois d’août, après avoir levé en été la plupart des restrictions.

Le gouvernement a depuis réintroduit une obligation de port d’un masque à l’intérieur de lieux publics, réduit le nombre de personnes autorisé dans les rassemblements et fermé les piscines, les zoos et les centres sportifs.

A partir de lundi, les événements sportifs seront également annulés, et les cinémas, les théâtres, les musées et les galeries fermés, tandis que les universités et les établissements d’enseignement secondaire passeront à l’enseignement à distance.

ATS/NXP