Passer au contenu principal

LausanneLa Société des commerçants fustige le Black Friday

L’organisation, forte d’un sondage réalisé auprès de ses membres, critique une «véritable plaie» qui s’attaque aux marges des commerçants.

La Société coopérative des commerçants lausannois critique le Black Friday (photo d'illustration).
La Société coopérative des commerçants lausannois critique le Black Friday (photo d'illustration).
KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La Société coopérative des commerçants lausannois (SCCL) dénonce la tenue du Black Friday le 27 novembre. Elle critique une «véritable plaie» qui s’attaque aux marges des commerçants.

La SCCL s’appuie sur un récent sondage envoyé à ses plus de 350 membres. Ceux-ci ont répondu à 75% qu’ils étaient «contre» ou «totalement contre» le Black Friday. Ils sont 67% à estimer que cette opération n’est pas intéressante sur le plan financier, indique mardi la SCCL dans un communiqué.

Pour l’organisation, les commerçants sont «pris en otage». Depuis l’arrivée du Black Friday des Etats-Unis, les consommateurs attendent désormais des rabais le dernier vendredi de novembre et n’achètent plus rien les semaines avant, ni après le Black Friday. «Offrir des rabais si importants à cette période de l’année est tout simplement insensé», écrit la SCCL.

Elle demande à toutes les enseignes et tous les consommateurs à faire preuve de solidarité. «Sauver les PME, base du tissu économique et social suisse, passe par l’adoption d’un mode de consommation responsable», affirme-t-elle.

ATS/NXP