Passer au contenu principal

Vaccins au Royaume-UniLa stratégie gagnante de Boris Johnson

Le premier ministre a fait cavalier seul dans l’achat des vaccins, devançant l’Union européenne aujourd’hui à la traîne. Un succès qui justifie selon lui le bien-fondé du Brexit.

Boris Johnson porte des doses de vaccins AstraZeneca destinées à un centre de vaccination dans le Hive Stadium près de Londres, le 25 janvier 2021.
Boris Johnson porte des doses de vaccins AstraZeneca destinées à un centre de vaccination dans le Hive Stadium près de Londres, le 25 janvier 2021.
keystone-sda.ch

Boris Johnson est en train de gagner sa course à la vaccination. 10,2 millions de Britanniques ont déjà reçu leur première dose du vaccin, et un demi-million la seconde. À lui seul, le Royaume-Uni a plus vacciné que la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne réunies. Un succès qui démontre, selon le premier ministre britannique, qu’en période de crise, la souveraineté et la flexibilité recouvrées après la sortie de l’Union européenne peuvent être avantageuses. Dans son message pour la nouvelle année, Boris Johnson se félicitait déjà d’avoir lancé la vaccination «dans un Royaume-Uni libre de faire les choses différemment, et si nécessaire mieux, que nos amis de l’Union européenne.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.