Passer au contenu principal

CoronavirusLa Suisse allonge la liste des pays à risque

À partir de jeudi, la quarantaine sera obligatoire au retour de 42 pays, contre 29 jusqu’ici. La Bosnie, le Monténégro et le Mexique figurent désormais sur la liste. La Suède et le Bélarus n’y sont plus.

Les personnes qui rentrent de pays à risque doivent s’annoncer dans les deux jours aux autorités cantonales. Celles-ci vérifient le bon respect de la quarantaine au moyen de contrôles sporadiques.
Les personnes qui rentrent de pays à risque doivent s’annoncer dans les deux jours aux autorités cantonales. Celles-ci vérifient le bon respect de la quarantaine au moyen de contrôles sporadiques.
Keystone

La Suède et le Bélarus ne seront plus des pays considérés comme à risque dès le 23 juillet à minuit. La quarantaine sera obligatoire au retour de 42 pays, contre 29 jusqu’ici.

La Bosnie, le Costa Rica, El Salvador, les Émirats arabes unis, l’Équateur, l’Eswatini, les États-Unis, le Guatemala, la Kazakhstan, le Kirghizistan, le Luxembourg, les Maldives, le Monténégro et le Mexique, le Suriname et le territoire palestinien occupé figurent désormais sur la liste, qui peut être consultée en cliquant sur ce lien.

Les personnes qui sont actuellement dans ces pays et rentrent dès cette date devront se mettre en quarantaine. Cela vaut également pour celles qui sont rentrées au cours des quatorze derniers jours. La situation épidémiologique dans ces pays s’est détériorée, explique l’OFSP sur son site.

La quarantaine au retour en Suisse de certains pays avec un risque d’infection élevé est obligatoire depuis début juillet. Les personnes concernées doivent s’annoncer dans les deux jours aux autorités cantonales. Celles-ci vérifient le bon respect de la quarantaine au moyen de contrôles sporadiques.

ATS/NXP