Passer au contenu principal

Attaque au couteau à Lugano«La Suisse aussi est menacée par le terrorisme islamiste»

Norman Gobbi, conseiller d’État tessinois en charge de la sécurité, revient sur le drame survenu mardi.

Le ministre tessinois, Norman Gobbi,  membre de la Lega, est l’actuel président du gouvernement cantonal.
Le ministre tessinois, Norman Gobbi, membre de la Lega, est l’actuel président du gouvernement cantonal.
Keystone

L’attaque au couteau survenue à Lugano mardi dernier a ravivé le débat sur la présence de l’islam radical en Suisse et la menace qu’il représente. La Suissesse de 28 ans qui a agressé deux clientes d’un grand magasin est en effet liée à la mouvance djihadiste: elle avait tenté, en 2017, de rejoindre en Syrie un combattant dont elle était tombée amoureuse. Les victimes sont fort heureusement hors de danger. L’auteure présumée, elle, a été arrêtée.

Après Morges en septembre, il s’agit de la deuxième agression de ce genre sur le territoire helvétique. Comment prévenir de tels actes? Nos lois sont-elles adaptées? Entretien avec Norman Gobbi, du parti conservateur Lega dei Ticinesi, qui s’exprime en tant que conseiller d’État en charge de la sécurité du Tessin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.