Passer au contenu principal

CoronavirusLa Suisse enregistre 111 décès et 252 nouvelles hospitalisations

Le dernier bilan de l’Office fédéral de la santé publique fait état de 4946 nouvelles contaminations au Covid-19 depuis jeudi. Le taux de positivité des tests s’élève à 19,18%.

Le total des décès en Suisse et au Lichtenstein depuis le début de la pandémie s’élève à 3575 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11’481.
Le total des décès en Suisse et au Lichtenstein depuis le début de la pandémie s’élève à 3575 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11’481.
KEYSTONE

La Suisse compte vendredi 4946 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). 111 décès supplémentaires sont à déplorer et 252 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 25’786 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 19,18%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 73’396. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 849,02 nouvelles infections pour 100’000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 290’601 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 2’513’729 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 3575 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11’481.

Le pays dénombre par ailleurs 28’703 personnes en isolement et 30’451 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 985 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Moitié des décès en EMS

Durant cette deuxième vague de la pandémie, la moitié des décès interviennent en EMS. Les autres surviennent en hôpital, a indiqué vendredi devant la presse Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection de l’OFSP. Cette répartition est semblable à la première vague, a-t-elle précisé.

«Il y a quelques semaines, environ un tiers des décès se produisaient dans les établissements médico-sociaux et deux tiers dans les hôpitaux», a ajouté la responsable.

ATS/NXP