Passer au contenu principal

Résultat historiqueLa Tour-de-Peilz bascule à gauche

Élise Kaiser, ingénieur EPFL en environnement, a récolté près de 58% des suffrages ce dimanche. Malgré son jeune âge (31 ans), elle est bien placée pour devenir syndique: non seulement elle est arrivée première des deux tours, mais de plus son parti est le mieux représenté à la Municipalité, avec deux élus (contre une PS, un PLR et un Le Centre).

«Même si les partis de droite ont verdi leur discours, je suis content que les électeurs ne s’y soient pas trompés.»

Vincent Bonvin (Les Verts), élu ce dimanche à la Municipalité de La Tour-de-Peilz

«Cette campagne du parti cantonal a peut-être produit un contre-effet.»

Alain Grangier, syndic PLR sortant, réélu dimanche

Bientôt une syndique de 31 ans?

«Il y a différentes manières d’endosser le costume de syndique: être porte-parole de l’Exécutif, bien sûr, mais sans forcément tout prendre sur soi, et au contraire en partageant et en s’appuyant sur les compétences des collègues municipaux et de l’administration communale.»

Élise Kaiser (Les Verts) élue à la Municipalité de La Tour-de-Peilz
4 commentaires
    Amílcar Cunha

    Un mini-tsunami qu'arrive à submerger le PLR ! Mauvais perdants ?

    Le seul survivant fait preuve de paternalisme ! Espérons qu'il soit bienveillant.

    Bravo Elise, Sandra et Vincent ! L'avenir vous appartient.

    La majorité des électeurs boélands sont avec vous et vous font confiance.