Passer au contenu principal

Boîtes aux lettresLa tournée quotidienne des facteurs est remise en question

Les revenus de La Poste plongent avec la baisse du nombre de lettres envoyées et les pressions sur PostFinance.

Pour demeurer rentable, La Poste demandera aux facteurs de livrer de plus en plus de colis.
Pour demeurer rentable, La Poste demandera aux facteurs de livrer de plus en plus de colis.
Regula Roost

Il y a urgence! La Poste se trouve en position délicate. C’est un peu l’histoire d’un jeu abîmé de cubes en bois pour enfants, dans lequel on n’arriverait bientôt plus à rentrer les petits losanges et cylindres de couleur dans les trous. Car les revenus du géant jaune plongent, mis sous pression par un courrier qui se fait rare et une banque postale qui voit ses bénéfices s’effriter, alors que le service universel de La Poste en Suisse, qui garantit notamment la desserte du courrier au même tarif partout dans le pays, coûte cher.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.