Passer au contenu principal

CoronavirusBerne prêt à vacciner dès mi-janvier

Une campagne de vaccination de grande ampleur devrait débuter à la mi-janvier dans le canton de Berne. Le but est de pouvoir vacciner la moitié de la population d’ici au milieu de 2021.

Le Canton de Berne a expliqué son plan de vaccination de grande ampleur qui devrait débuter à la mi-janvier.
Le Canton de Berne a expliqué son plan de vaccination de grande ampleur qui devrait débuter à la mi-janvier.
AFP

Le canton de Berne veut démarrer une campagne de vaccination de grande ampleur à la mi-janvier. Des centres régionaux de vaccination seront mis en place en collaboration avec les groupes hospitaliers.

L’objectif est de pouvoir vacciner la moitié de la population d’ici au milieu de 2021, a annoncé lundi le canton de Berne. L’arrivée de plus importantes quantités de vaccins contre le Covid-19 est attendue au 2e trimestre de l’année prochaine.

Les cabinets médicaux et, si les consignes de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) l’autorisent, les pharmacies pourront également effectuer des vaccinations. Le canton de Berne souhaiterait que les services d’aide et de soins à domicile soient eux aussi autorisés à administrer ce vaccin.

Solution numérique

Les personnes souhaitant se faire vacciner s’inscriront en ligne et prendront rendez-vous. Lorsqu’elles arriveront sur place, leurs données seront vérifiées puis le vaccin leur sera administré. Les inscriptions pourront également se faire par téléphone ou par courrier postal.

Des équipes mobiles iront aussi à la rencontre des personnes qui ne peuvent pas se rendre dans les centres de vaccination. Elles seront aussi organisées régionalement. Cette stratégie dépend toutefois encore de la validation et de la livraison des vaccins.

Le gouvernement appelle la population à respecter rigoureusement les consignes et à réduire les contacts personnels. «À l’approche des fêtes de fin d’année, il est d’autant plus essentiel que les mesures de protection soient acceptées et suivies de toutes et tous», a déclaré conseiller d’État bernois Pierre Alain Schnegg.

«Nous ne pouvons pas nous permettre le moindre relâchement», a ajouté le directeur de la santé en ajoutant que cette année Noël sera différent. «Les grandes réunions familiales et amicales ne seront pas possibles, il faudra se limiter à un maximum de dix personnes».

Domaines skiables

Le canton a aussi précisé la réglementation pour les domaines skiables. Les exploitants ont transmis la semaine dernière leur concept de sécurité. Dès le 22 décembre, ils auront besoin d’une autorisation délivrée par la préfecture pour pouvoir ouvrir. Les stations de sports d’hiver doivent également établir un plan de protection pour les secteurs situés hors des domaines skiables.

La Direction de la santé est compétente pour évaluer en continu la situation épidémiologique. Elle communiquera le résultat de son évaluation au moyen d’un système de feux de signalisation. C’est le Conseil-exécutif qui décidera s’il y a lieu de fermer l’ensemble des domaines skiables.

La couleur verte signifie que les domaines skiables sont ouverts sans restrictions, la couleur jaune que les domaines sont ouverts sous réserve des plans de protection, la couleur orange que d’éventuelles mesures supplémentaires doivent s’appliquer et la couleur rouge que tout est fermé.

ATS/NXP