Passer au contenu principal

Portrait de Frank SemeletLa voix comme source du plaisir de jouer

En attendant de remonter sur scène et dévoiler sa première création, «Hiver à Sokcho», le comédien s’éclate en studio télé derrière un micro.

Originaire du Jura, Frank Semelet vit à Pully.
Originaire du Jura, Frank Semelet vit à Pully.
JEAN-PAUL GUINNARD

Une voix de stentor. Puissante, grave mais veloutée. Frank Semelet manie ses cordes vocales comme un instrument d’où jaillissent mille inflexions. Soudain, le timbre fluctue, le voilà parti dans des variations perçantes et nasillardes. On reconnaît l’Astérix des dessins animés. «J’aurais voulu être Roger Carel! J’adore chercher la voix d’un personnage, le corps n’intervient que dans un second temps. C’est ma manière d’entrer dans le plaisir du jeu.» S’il fallait dépeindre ce Pulliéran d’adoption en un mot, ce serait bien celui-là: le plaisir. Celui de se glisser dans le costume d’un autre et de raconter des histoires. Au théâtre, au cinéma, à la télé, peu importe. Il s’amuse sur tous les terrains de jeu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.