Passer au contenu principal

Tribunal cantonalL’accusé de l’incendie de Payerne a été innocenté

La Cour d’appel a libéré le quadragénaire de la condamnation pour homicide et incendie qui avait été prononcée contre lui en mai. La famille de la défunte n’exclut pas un recours au Tribunal fédéral.

L’incendie qui s’est déclaré le dimanche 23 avril dans un immeuble du centre-ville de Payerne a fait un mort.
L’incendie qui s’est déclaré le dimanche 23 avril dans un immeuble du centre-ville de Payerne a fait un mort.
24 HEURES /Jean-Paul Guinnard

Accusé, puis condamné en mai dernier d’homicide et d’incendie par négligence, Fabio* a été innocenté par la Cour d’appel du Tribunal cantonal. Le quadragénaire s’était retrouvé devant la justice à la suite de l’incendie qui s’était déclaré dans son appartement du centre de Payerne alors qu’il était sorti pour un footing, le 23 avril 2017. Le feu s’était alors rapidement propagé à l’immeuble, causant le décès d’une de ses voisines, une Brésilienne de 22 ans.

Lundi, devant la Cour d’appel, son avocat avait avancé qu’aucune charge ne pouvait être retenue contre son client. Pour le défenseur, le principe de présomption d’innocence avait été bafoué en première instance. Différentes expertises estiment que le sinistre meurtrier avait été causé soit par un dysfonctionnement électrique, soit par le passage du chat du locataire sur la cuisinière que ce dernier n’avait pas verrouillée à l’aide du système de sécurité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.