Passer au contenu principal

14 juinL’afro-féminisme sur le devant de la scène lors de la Grève des femmes

Dimanche, les manifestations féministes ont eu lieu malgré la crise sanitaire. À Lausanne, les afro-descendantes ont été mises à l’honneur.

Les luttes antiracistes ont convergé avec le combat féministe sur la place de la Riponne, ce dimanche 14 juin.
Les luttes antiracistes ont convergé avec le combat féministe sur la place de la Riponne, ce dimanche 14 juin.
Florian Cella

Les circonstances toutes particulières liées à l’épidémie de coronavirus n’auront pas empêché le collectif de la Grève féministe vaudois de marquer le coup ce dimanche 14 juin, un an après la marée violette qui a déferlé dans tout le pays. Des rassemblements ont ainsi eu lieu à Vevey, à Renens, à Nyon et à Lausanne. Dans la capitale vaudoise, les manifestantes ont scandé des slogans, chanté, crié et tout simplement occupé l’espace public pour faire entendre leur cause. L’organisation a bien sûr dû s’adapter aux exigences sanitaires, et des actions ont donc eu lieu sur trois sites différents, avant le départ d’un cortège qui a rassemblé plus de 3000 personnes en fin d’après-midi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.