Passer au contenu principal

Pâtisserie du Balcon du JuraL’Amandine est devenue une icône de Sainte-Croix

Devenue une attraction touristique du Balcon du Jura, la tarte aux amandes, à la crème et au miel de Reynald Jaccard est souvent imitée, mais jamais égalée.

Dans le laboratoire, Flavien, qui va bientôt reprendre la Gourmandine, avec Liam dans ses bras, et Reynald Jaccard, encore patron.
Dans le laboratoire, Flavien, qui va bientôt reprendre la Gourmandine, avec Liam dans ses bras, et Reynald Jaccard, encore patron.
Florian Cella/24Heures

Reynald Jaccard est un modeste: il ne revendique pas la paternité de l’Amandine. C’est son ancien patron, Frédéric Fuchs, qui avait découvert ce gâteau aux amandes avec sa masse crème, sucre et miel, en Suisse alémanique. «Revenu à Sainte-Croix, il l’a affiné et développé dans cette boulangerie», explique le patron de la Gourmandine, institution au centre de Sainte-Croix.

Réduire le chaleureux patron à cette seule spécialité serait faire injure à cet autochtone qui a construit une belle carrière dans son commerce. Il y a fait son apprentissage, avant l’École suisse de boulangerie, de revenir aider son patron, de passer sa maîtrise fédérale, et enfin de reprendre la Gourmandine, il y a vingt-sept ans. Entre-temps, il aura aussi remporté le championnat suisse de boulangerie et fini troisième à l’européen, excusez du peu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.