Passer au contenu principal

Des élèves à caserL’ancienne école internationale en plan B d’un gymnase d’urgence

La baisse prévisible du nombre de places d’apprentissage va nécessiter l’ouverture de classes à la rentrée. Le site de GEMS, à l’abandon à Etoy, pourrait faire l’affaire.

Le bâtiment loué jusqu’en 2019 par l’école internationale GEMS World Academy est inoccupé depuis l’été dernier. Il rentre dans les plans du canton pour devenir un gymnase provisoire entre Morges et Nyon.
Le bâtiment loué jusqu’en 2019 par l’école internationale GEMS World Academy est inoccupé depuis l’été dernier. Il rentre dans les plans du canton pour devenir un gymnase provisoire entre Morges et Nyon.
Florian Cella

Ce n’est pas un scoop, le canton de Vaud est trop serré au niveau de ses gymnases et si des extensions et des constructions sont au programme un peu partout, les sites de Nyon et de Morges affichent complet, sans qu’une offre complémentaire – d’abord imaginée à Rolle – ne soit actuellement à l’étude dans ce périmètre. «Le projet d’un gymnase quelque part sur la côte est planifié pour 2030, mais aucun site n’a été retenu à ce jour», confirme Lionel Éperon, directeur général de l’enseignement postobligatoire. Pourtant, les esprits s’agitent dans plusieurs départements depuis quelques semaines, car la situation liée au nouveau coronavirus est en passe de provoquer une hausse inattendue du nombre d’élèves à la rentrée, en particulier de ceux qui n’auront pas trouvé de places d’apprentissage d’ici là et qui poursuivront leurs études «par défaut». «La demande est très forte, assure Lionel Eperon. Traditionnellement, le jeune qui imagine faire une formation professionnelle s’inscrit quand même au gymnase par sécurité avant d’y renoncer dès qu’il a son contrat en poche. Comme les places semblent objectivement plus difficiles à obtenir actuellement, nous avons besoin d’un établissement «tampon» pour accueillir tout le monde à la mi-août, ce qui représente un défi élevé dans un délai très court.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.