Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Exposition à MorgesL’art, une aventure à deux pour les Forel

Alexis Forel, «Notre-Dame vue du chevet dans un halo de lumière», 1884-1885, eau-forte.
Emmeline Forel sur la galerie du Musée vers 1920.

La conquête du paysage

Emmeline Forel, «St-Saphorin», pastel non daté.

«Bonne séance ce matin à mon «Bateau». Fait le ciel. Je crois qu’il n’a pas mal réussi. J’espère avoir rendu un peu cette atmosphère brumeuse de Bretagne qui a un tel charme..»

Alexis Forel, artiste-graveur
Alexis Forel dans une salle du Musée, vers 1920. Il pose devant une toile d’Emmeline Forel.

«Nous sommes dans un musée créé par des artistes-collectionneurs dans leur propre demeure, ça veut réellement dire quelque chose. Cette exposition renforce cette notion de musée habité qui nous tient à cœur.»

Yvan Schwab, directeur du Musée Alexis Forel
Emmeline Forel, «Pont Neuf, Cahors», vers 1906, encre noire et crayon de graphite.