Passer au contenu principal

SuisseL’ATE veut un meilleur trafic ferroviaire international

Une pétition demandant au Conseil fédéral de s’investir dans la modernisation des transports ferroviaires en Europe a été déposée jeudi par l’Association transport et environnement.

La pétition a recueilli plus de 6400 paraphes.
ATS-Keystone

L’Association transports et environnement (ATE) demande au Conseil fédéral de s’investir pour la modernisation des transports ferroviaires en Europe. Elle a déposé jeudi la pétition «1 voyage – 1 billet pour toute l’Europe» en ce sens.

Les quelque 6400 signataires réclament «de simplifier la vente des titres de transport, d’améliorer le service à la clientèle, d’accroître l’offre en trains de nuit, de mieux soutenir le rail et d’abolir les privilèges accordés aux transports aériens», précise l’ATE dans un communiqué. La priorité est la vente de billets de train dans toute l’Europe. Cela devrait pouvoir se faire simplement en quelques clics sur Internet, estime l’ATE.

Intervention nécessaire auprès de l’UE

«Voyager en train à travers l’Europe devrait être aussi facile qu’en Suisse. Pour cela, il est indispensable que la Présidente de la Confédération et le Conseil fédéral interviennent auprès de l’UE», demande la vice-présidente de l’ATE, la conseillère aux Etats Lisa Mazzone (Verts/GE).

Les deux-tiers des Suisses souhaiteraient voyager plus souvent en train de nuit. L’offre n’est cependant pas suffisante. Afin d’atteindre les objectifs climatiques, la Suisse doit «opérer un transfert des transports aériens internationaux sur le rail», selon le communiqué.

L’ATE demande également la fin des «privilèges fiscaux des transports aériens». 81% des voyages au départ de la Suisse se font en avion et ce même si le pays est au centre de l’Europe. Ces vols sont responsables de près de 20% de l’impact climatique de la Suisse, indique l’association, qui souligne encore que les voyages en avion à bas prix ne sont possibles que grâce aux subventions et aux allégements fiscaux.

ATS/NXP