Passer au contenu principal

FootballLausanne battu à Zurich, GC revient à dix points

Il y avait quinze points d’avance pour le LS à la reprise post-pause forcée, il n’y en a plus que dix. Ce n’est pas encore grave, mais ça peut le devenir.

Ben Khalifa a fait mal à Lausanne en marquant le 2-1.
Ben Khalifa a fait mal à Lausanne en marquant le 2-1.
Keystone

Giorgio Contini ne le cachait pas à 24 heures de ce match au sommet, il avait quelques soucis. Dont celui de la double absence de Gétaz et Flo, qui allait l’obliger à trouver une solution sur le côté gauche de sa défense. Le coach expliquait alors qu’il avait quelques idées, sans en dire plus. Parce qu’il préparait une jolie surprise: la première titularisation de Ruben Machado Correia, 20 ans depuis le 6 janvier dernier, habituellement dans le Team Vaud M21. Un sacré pari. Un sacré défi pour le jeune homme, qui fut bon dans les premières minutes – on l’a notamment vu tenter quelque chose avec Oliveira (14e) -, bon comme l’était alors le LS, appliqué et appuyé sur un Castella qui, déjà, avait fait son boulot (face à Ben Khalifa, sur le premier coup de coin zurichois).

Malheureusement, après cette bonne entame de match, Lausanne allait connaître de plus en plus de problèmes. Notamment face aux tentatives du duo Ben Khalifa – Turbo, habiles dans l’art des passes courtes et rapides, pendant que le leader abusait de longs ballons en avant. Puis, la demi-heure de jeu passée, les choses allaient se précipiter: 32e, Machado se fait piéger par Ben Khalifa, Castella sauve magnifiquement. Suivront une frappe puissante de Morandi (34e) et un bon coup franc (37e); Buff tire puissamment, la défense vaudoise renvoie, mais à la réception, à 22 mètres du but, Wittwer reprend magnifiquement de volée. C’est 1-0 et c’est le moment d’une pause qu’on devine bienvenue pour des Vaudois qui terminent cette première mi-temps sans avoir réussi à cadrer une seule fois.

Un autre esprit

On attendait une réaction, elle est venue, notamment via l’entrée de Schneuwly; grâce, surtout, à une volonté offensive momentanément retrouvée – Oliveira est toujours dangereux, le LS obtient trois coups de coin en six minutes. Et sur le troisième, tiré de la droite par Schneuwly, Turkes reprend parfaitement de la tête pour remettre les équipes à égalité. On se dit que c’est reparti, on se trompe. Car huit minutes plus tard, une frappe superbe de Ben Khalifa, prise des 25 mètres, redonne l’avantage à GC; trois minutes encore, exactement dans la même position et tout aussi délaissé par la défense vaudoise, l’attaquant… vaudois de Grasshopper trouve cette fois l’angle latte/montant de la cage de Castella pour le 2-1. Il y en aura même un troisième, signé Gjorgjev – quelle rupture! -, qui confirme ainsi le succès de l’équipe qui fut nettement la meilleure sur le terrain.

GC revient donc à 10 points du leader – il en reste 30 en jeu. Aussi ennuyeux, pour Contini, les cartons de Dominguez et Zeqiri, qui seront ainsi suspendus pour le derby de mardi prochain.