Passer au contenu principal

Hockey sur glaceLausanne paie cash sa baisse de production

Eliminés de la Coupe mardi, les Lions ont encore perdu face à Ge/Servette, vendredi soir à la Vaudoise aréna (3-2).

Mark Barberio et le LHC se sont souvent heurtés à Gauthier Descloux, vendredi soir.
Mark Barberio et le LHC se sont souvent heurtés à Gauthier Descloux, vendredi soir.
KEYSTONE

On était en train de se dire que le LHC traversait un coup de moins bien en termes de production offensive. Qu’après s’être récemment montrés hyper efficaces, certains leaders de l’attaque - le trio Gibbons-Malgin-Hudon en tête - étaient en quelque sorte victimes d’un retour à la normale. Et puis Denis Malgin a sorti un solo de son chapeau pour ramener son équipe à égalité (49e 2-2). Et nous faire mentir. Quoi que…

Il y a un fond de vérité dans cette réflexion. Lausanne connaît bel et bien une baisse de régime dans la zone adverse (2 buts ce vendredi et samedi dernier, 0 mardi). La loi de la moyenne, d’une part, mais également le résultat d’une exécution en ce moment moins bonne. Non pas que les hommes de Craig MacTavish (de retour de maladie) jouent mal. Loin de là. Face à un excellent Ge/Servette, ils ont livré un match solide, en mettant de l’intensité, de l’impact physique, et en présentant quelques mouvements toujours aussi séduisants. Mais ils ont globalement manqué de tranchant dans le dernier geste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.