Passer au contenu principal

Sans-abriLausanne renforce son dispositif d’accueil hivernal

Plus de 30 places supplémentaires ont été créées en collaboration avec le canton et la Fondation Mère Sofia pour un total de 250 mises à disposition gratuites.

L'accueil des sans-abri a été réorganisé à Lausanne en raison de la crise sanitaire. Deux nouveaux lieux temporaires ont été ouverts, dont un à Isabelle-de-Montolieu.
L'accueil des sans-abri a été réorganisé à Lausanne en raison de la crise sanitaire. Deux nouveaux lieux temporaires ont été ouverts, dont un à Isabelle-de-Montolieu.
Service social de la Ville de La

La Ville de Lausanne, en collaboration avec le canton et la Fondation Mère Sofia, renforce son dispositif hivernal d’accueil des sans-abri afin de répondre à la crise sanitaire. Plus de 30 places supplémentaires ont été créées pour un total de 250 mises à disposition gratuitement. Deux hébergements temporaires complètent l’offre existante.

En temps normal, les hébergements d’urgence offrent chaque soir durant l’hiver 221 places réparties au sein de quatre structures (La Marmotte, Le Sleep In, le Répit et L’Etape). Aujourd’hui, les exigences sanitaires ont fortement diminué leurs capacités d’accueil (- 92 places), indique la Ville mardi dans un communiqué.

A cela s’ajoute l’immobilisation d’un étage de L’Etape (9 places) pour les sans-abri symptomatiques ou dans l’attente des résultats de leur test de dépistage du Covid. En cas d’augmentation des cas, un étage supplémentaire sera réquisitionné.

Montolieu et Beaulieu

Pour compenser cette diminution, la Ville et son partenaire ouvrent deux nouveaux hébergements temporaires. Au chemin Isabelle-de-Montolieu, la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud met à disposition un immeuble voué à une prochaine démolition. Actuellement inoccupé, il permettra de loger dès mardi 50 personnes par soir dans des studios.

Le Répit, l’accueil de nuit géré par la Fondation Mère Sofia, se déplacera dans les Halles nord de Beaulieu en lieu et place de la rue Saint-Martin. Le site proposera une centaine de lits du 1er décembre à fin avril 2021.

Capacité variable

En temps normal, Le Répit est prévu pour 100 personnes, mais ne pourrait aujourd’hui en accueillir que 35 en raison des normes sanitaires. De leur côté, la Marmotte et le Sleep-in ont pu réaménager leurs locaux pour maintenir leur capacité d’accueil.

Les usagers bénéficieront de la gratuité de ces prestations jusqu’au 30 avril 2021 à la place des cinq francs par nuit normalement exigés par personne de plus de 14 ans. En cas de plan grand froid, déclenché selon des critères météorologiques précis, des lieux supplémentaires seront ouverts en Ville de Lausanne avec l’aide de la protection civile, précise le communiqué.

ATS/NXP