Passer au contenu principal

CoronavirusLausanne rouvre son marché alimentaire

De nombreux badauds ont circulé parmi les 120 stands dans le centre de la capitale vaudoise.

Il est à nouveau possible de faire son marché à Lausanne.
Il est à nouveau possible de faire son marché à Lausanne.
KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Entre le retour du marché, les magasins et les terrasses, il y avait à nouveau du monde samedi matin à Lausanne.
Entre le retour du marché, les magasins et les terrasses, il y avait à nouveau du monde samedi matin à Lausanne.
KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Des patrouilles de police ont surveillé le bon déroulement de cette réouverture.
Des patrouilles de police ont surveillé le bon déroulement de cette réouverture.
KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
1 / 6

Le marché de Lausanne a repris samedi dans une nouvelle configuration, crise du coronavirus oblige. Principale nouveauté: la rue Centrale a été fermée à la circulation pour y placer des stands.

Cette réouverture du marché alimentaire – depuis fin avril, seuls quelques stands avaient été disséminés dans toute la ville – a attiré de nombreux badauds. Et notamment dans le secteur de la rue Centrale, devenue piétonne le samedi matin pour aérer le marché et permettre une distance suffisante entre les stands.

«Il a fallu complètement redéfinir l’espace public», avait expliqué Pierre-Antoine Hildbrand, municipal lausannois de l’économie, rappelant que la rue Centrale avait déjà été fermée à la circulation en janvier à l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse.

Pas d’habits et de brocante

Dans les autres secteurs, les quelque 120 marchands annoncés se sont installés samedi aux rues (Ale, St-Laurent, Haldimand, Pont) et places (Riponne, St-François, Palud) habituelles. Sur la place de la Riponne, seuls les stands alimentaires et les fleuristes ont pu ouvrir. Exit donc jusqu’à nouvel ordre les stands d’habits et de brocante.

«Il est important de rappeler que les mesures liées au coronavirus ne permettent pas une disposition traditionnelle des emplacements et que les autorisations journalières ne sont plus délivrées jusqu’à nouvel avis», a souligné la Ville.

Le marché principal du centre-ville se déroule à nouveau tous les mercredis et les samedis aux horaires usuels. S’agissant des marchés du boulevard de Grancy et du quartier de la Sallaz, leurs réouvertures sont prévues dès la semaine prochaine avec des formats bihebdomadaires.

(ATS/NXP)