Passer au contenu principal

ÉditorialL’autoritarisme peut tuer les vocations

À La Tour-de-Peilz, une grande figure du féminisme suisse, Gertrude Montet Girard, va être honorée en recevant une allée à son nom. Tous les citoyens, sans exception, devraient s’en réjouir! De plus, l’endroit est au cœur de la ville et à deux pas des bureaux de vote, un lieu idéal pour cette pionnière du suffrage féminin, première Vaudoise à avoir siégé sous la Coupole fédérale.

La manière de procéder de la Municipalité paraît toutefois inadéquate: pourquoi n’avoir pas usé de diplomatie en tentant d’associer le Conseil à son projet plutôt que de l’imposer, hâtant sa finalisation pour ne pas se faire «doubler» par l’organe délibérant? Certes, sur cette question, la loi est du côté de l’Exécutif, mais on peut regretter une totale absence de sens politique, comme lorsque la seule femme de l’Exécutif n’est pas associée aux réflexions sur ce sujet.

Dans ce passage en force sous prétexte de bon droit, on ne peut pas faire autrement que déceler en filigrane l’autoritarisme du syndic, qui se manifeste dans la façon dont il rabroue parfois des élus en plein plénum. Certes, son franc-parler est par ailleurs appréciable, à côté d’autres qualités. Mais, comme d’autres politiciens, il devrait se rappeler que les citoyens désireux de s’engager dans la vie politique sont déjà une denrée rare, à plus forte raison en vue des élections communales de mars prochain, pour lesquelles certains partis rament pour remplir des listes décentes. Des comportements de ce type, où les Exécutifs font ressentir aux autres élus que leurs idées n’importent pas et que l’Exécutif décide, quoi qu’ils en pensent, ne font que décourager les bonnes volontés et appauvrir notre système démocratique.

5 commentaires
    Phaber

    Le législatif est-il composé que de mauviettes ? Toute velléité de comportement dictatorial doit faire l'objet d'une remise à l'ordre. Si le règlement est respecté a la lettre, il est impossible de laisser jouer les petits dictateurs à leur guise. La politique c'est aussi cela et pas seulement privilégier les arrangements profitables à certains ténors.