Passer au contenu principal

Météo en SuisseL’avant-dernière nuit de l’hiver a été glaciale

Les températures ont chuté dans la nuit de jeudi à vendredi sur l’ensemble du territoire helvétique. Dans le canton de Schwytz, une station a mesuré jusqu’à -30,2 degrés Celsius.

SRF Meteo a enregistré -15 degrés à Säntis, dans les Alpes appenzelloises.
SRF Meteo a enregistré -15 degrés à Säntis, dans les Alpes appenzelloises.
saentis.roundshot.com

L’avant-dernière nuit officielle de l’hiver a une fois de plus entraîné un gel généralisé en Suisse. Ce n’est que sur le bassin lémanique et au sud du Tessin que le mercure est resté positif vendredi matin.

Si à Genève et à Lausanne les températures ont avoisiné un degré, elles ont chuté dans le reste de la Suisse, où le froid a parfois été glacial. Dans le canton de Schwytz, la station de mesure de Glattalp a mesuré jusqu’à -30,2 degrés Celsius à 8h10, a annoncé vendredi matin le service météorologique MeteoNews sur Twitter.

Dans les Alpes bernoises, SRF Meteo a mesuré -22,2 degrés au col de la Jungfraujoch ou encore -22 degrés à Buffalora aux Grisons. Les Alpes appenzelloises n’ont pas été en reste: le service météo a enregistré -15 degrés à Säntis.

La «Sibérie de la Suisse», la ville de La Brévine dans le Jura neuchâtelois, a enregistré -17 degrés selon le site Meteocentrale. Dans le Jura bernois, – 5,9 degrés ont été enregistrés à Courtelary.

Le printemps samedi

Après une première partie de journée froide mais ensoleillée, MétéoSuisse prévoit des passages nuageux cet après-midi et quelques averses de neige locales sur le nord et vers la crête sud des Alpes valaisannes. En plaine, les températures se heurteront à un plafond de 5 degrés, jusqu’à 10 degrés en Valais.

Ces températures basses précèdent l’équinoxe de printemps. Il se produira dans l’hémisphère nord samedi matin à 10h37. Le soleil sera alors exactement au zénith de l’équateur. Le jour et la nuit auront donc la même durée. Le printemps astronomique se terminera le 21 juin à 5h32.

ATS

5 commentaires
    P. Milraux

    glacial ou pas ce printemps, moi, ce qui m'énerve, c'est qu'encore UNE FOIS ON VA NOUS JOUER LE TOUR DE NOUS OBLIGER à L'HORAIRE D'ETE.

    Pourtant cela fait 20 ans qu'on le sait, le lit, le répète : c'est malsain pour nous et pour toute la nature, et à cela s'ajouter une hécatombe d'animaux qui meurent sur les routes car vu que les voitures se déplacent une heure trop tôt, à l'heure où les animaux cherchent leur nourriture, ce sont des milliers et des milliers de hérissons, lièvres, batraciens,etc etc qui meurent sur les routes. Qu'on cesse de se moquer du peuple : nous avions voté NON mais une fois de plus nos autorités ont eu peur de l'UE et nous ont obligés à faire ce cirque qui recommence chaque année. A nous de nous défendre puisque nos autorités ont peur.