Passer au contenu principal

Scandales à la RTSLCI va bientôt décider du sort de Darius Rochebin

Le groupe TF1 ne ferme pas la porte à un retour à l’antenne de l’ancienne vedette du «19h30». Le journaliste n’est plus apparu depuis octobre.

Darius Rochebin a quitté la «RTS» pour rejoindre «LCI» en août dernier.
Keystone

Mis en retrait depuis fin octobre et la publication d’un article du «Temps», Darius Rochebin retrouvera-t-il l’antenne de «LCI»? Le patron de l’information du groupe TF1 a déclaré ce lundi matin sur la radio France Inter qu’une décision sera prise «d’ici fin janvier» quant à un retour de l’ancienne star du «19h30». Thierry Thuillier ne ferme pas la porte à cette éventualité. «C’est en discussion. On avait besoin de temps, on a pris ce temps-là, Darius Rochebin en avait besoin pour sa famille et pour commencer à préparer sa défense», a indiqué le responsable.

«On parle de présomption d’innocence, mais en fait il n’y a même pas de procédure puisque aucune plainte n’a été déposée par les personnes qui accusent Darius Rochebin.»

Thierry Thuillier, patron de l’information du groupe TF1

Il a tenu à rappeler que le journaliste suisse arrivé en août pour présenter «Le 20:00 de Darius Rochebin» n’est visé par aucune plainte. «On parle de présomption d’innocence, mais en fait il n’y a même pas de procédure puisque aucune plainte n’a été déposée par les personnes qui accusent Darius Rochebin, a affirmé Thierry Thuillier. Si l’on décidait que Darius Rochebin ne revenait plus jamais à l’antenne, ça veut dire qu’il suffit d’un article de presse avec des accusations anonymes, contre n’importe quel collaborateur, n’importe quelle collaboratrice de n’importe quel média, pour qu’une entreprise le retire de l’antenne.»

Pour rappel, le concerné a déposé une plainte pour diffamation début novembre contre «Le Temps». Le quotidien relayait de nombreux témoignages faisant état d’abus de pouvoir, de harcèlements et de comportements inappropriés touchant la «RTS» et son ancien journaliste vedette.

48 commentaires
    Romain67

    Heureusement que c'est Julien qui a écrit cet article. Et pas son frère Jean.

    Désolé.

    PS : Vu la grisaille ambiante et généralisée, un p'tit rire ne peut pas faire de mal :-)