Passer au contenu principal

EditorialLe cadeau offert aux stations doit se mériter

«Ce sont plus que deux semaines de ski mitigées qui se jouent.»

3 commentaires
    Amour et paix

    Bon commentaire,

    Il est exact qu'au vu de l'arrogance de certains responsables valaisans des remontées mécaniques, on mesure ici tout le fossé entre un tant soit peu de modestie et le "moi je sais tout". En regard de la sévérité infligée à certains commerces, on est bien trop bon avec

    ces lobbyistes de montagne. Évidemment, ce canton se sent constamment victime de tout et est persuadé d'être persécuté par tout le monde. Avant de voir la paille dans l'oeil de son prochain, qu'il regarde d'abord la poutre dans le sien.