Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialLe campus au défi des grandes villes

D’un pâturage bucolique, on est passé à une zone où se mêlent les prouesses architecturales.

4 commentaires
Trier:
    claude-alain

    61'000 personnes qui viennent et partent tous les jours.

    Il faudra y penser en terme de mobilité, de circulation et de dépense CO2, et combiner intelligemment le présentiel et le remote.

    Le canton ne peut pas d'un côté créer des méga-concentrations avec des routes pas prévues et de l'autre demander à tous les habitants de réduire leur empreinte carbone.

    Il faut aussi laisser des parties non construites . M. Broulis, arrêtez de bétonner partout le canton de Vaud, SVP. On peut aussi mettre une uni en Valais par exemple.