Passer au contenu principal

CirculationLe car-sharing permet de diminuer le trafic routier en Suisse

Selon une étude, 35’500 véhicules de moins circuleraient sur les routes suisses grâce aux services de Mobility. Ce qui permet d’économiser 31’000 tonnes de CO₂ chaque année.

Selon l’étude, un véhicule Mobility remplace 11 voitures privées.
Selon l’étude, un véhicule Mobility remplace 11 voitures privées.
KEYSTONE

Le prestataire de solutions de transport partagé Mobility aurait un réel impact dans le domaine de la durabilité en Suisse. C’est ce qu’indique une étude de l’institut Interface mandatée par le prestataire de solutions de transport partagé. En effet, les automobilistes qui optent pour le car sharing et les transports publics au lieu de rouler avec leur propre véhicule, permettraient d’économiser 31’000 tonnes de CO2 chaque année.

Selon l’étude, un véhicule Mobility remplace 11 voitures privées. Concrètement, si Mobility n’existait pas, un client privé sur cinq et une entreprise sur deux achèterait au moins un véhicule supplémentaire, explique le communiqué. Au total, il y aurait donc 35’500 voitures en moins sur les routes et 54’500 places de parc seraient libérées dans toute la Suisse grâce au système de car-sharing. Ce qui représente une surface équivalente à 190 terrains de football.

Le sondage montre également que les utilisateurs de Mobility se déplacent autant que le reste de la population, mais différemment. Ils utilisent ainsi plus souvent les transports publics: 92% des clients possèdent un abonnement de transports publics, contre 57% pour le reste de la population. Les car sharers parcourent ainsi 32% de kilomètres en moins en voiture.

(comm/cht)