Passer au contenu principal

Tradition architecturaleLe carnotzet, pièce plus que centenaire en mal d’avenir

Inventée en 1894 à Yverdon, la pièce à boire a connu son heure de gloire. Mais les nouvelles habitudes lui portent un coup fatal.

A la mode tout au long du XXe siècle, la pièce à boire en sous-sol est absente des nouvelles constructions. Pourquoi ce désamour?
A la mode tout au long du XXe siècle, la pièce à boire en sous-sol est absente des nouvelles constructions. Pourquoi ce désamour?
DR

Le carnotzet se meurt à petit feu, mais il a une belle histoire plus que centenaire. Devenu spécialiste de cette invention vaudoise (lire encadré), Bruno Corthésy, historien de l’architecture, en a retracé la genèse et les caractéristiques dans plusieurs publications. Il nous explique en quoi cette pièce est si particulière. «Il est rare de connaître aussi précisément le lieu et la date d’une invention architecturale, relève le Vaudois. Avec le carnotzet, c’est le cas. Il a été inventé en 1894 lors de l’Exposition cantonale vaudoise d’Yverdon.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.