Passer au contenu principal

Pandémie en AllemagneLe casse-tête des vacances d’automne

Vu l’accélération du nombre d’infections, la liberté de circulation est limitée à l’intérieur du pays. Indésirables dans les autres Länder, les Berlinois sont coincés dans la capitale.

Usedom, dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, impose une quarantaine aux Allemands provenant de zones rouges. De nombreux Berlinois ont annulé leurs vacances sur la côte baltique.
Usedom, dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, impose une quarantaine aux Allemands provenant de zones rouges. De nombreux Berlinois ont annulé leurs vacances sur la côte baltique.
robertharding via AFP

On avait conseillé aux Allemands de privilégier l’Allemagne pour leurs vacances d’automne. Maintenant, on leur demande carrément de rester chez eux! Avec le rebond des infections, qui ont doublé en une semaine (près de 4000 ces trois derniers jours), c’est la panique! «Nous risquons de perdre le contrôle», a prévenu Lothar Wieler, le patron de l’Institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI). «Ne gâchons pas tous nos efforts en relâchant notre vigilance», a insisté Angela Merkel. La chancelière a annoncé vendredi le renfort de l’armée (Bundeswehr) avec l’envoi d’experts pour lutter contre le Covid-19.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.