Passer au contenu principal

Engouement pour le cyclismeLe casse-tête du vélo en ville

Le monde à l’arrêt a démocratisé la pratique du vélo. Des professionnels livrent quelques clés pour s’en sortir dans l’enfer du trafic.

Pour gérer au mieux la mobilité postconfinement, le Canton de Vaud a décidé d’accélérer la mise en œuvre du réseau cyclable cantonal.
Pour gérer au mieux la mobilité postconfinement, le Canton de Vaud a décidé d’accélérer la mise en œuvre du réseau cyclable cantonal.

Les routes étaient calmes. Moins de klaxons, moins de pollution et plus de sécurité. La période de semi-confinement a permis de démocratiser la pratique du vélo. Certains en ont profité pour dépoussiérer le modèle Eddy Merckx 1985 qui roupillait dans la cave, de se remettre en selle tout calmement ou de carrément se lancer dans la conquête de sommets en s’offrant une nouvelle bécane dernier cri pour la route. En Suisse, les ventes de pièces détachées comme les pneus, chambres à air et pignons ont aussi explosé: 15 à 25% d’augmentation des ventes par rapport à la même période en 2019, selon Vélosuisse. Bref, la bicyclette est en plein boom! Et puis, au fil des étapes du déconfinement, la caravane motorisée est revenue vrombir sur les routes et a emmené dans son sillage de nombreux pendulaires qui ont opté pour la voiture plutôt que les transports publics.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.