Passer au contenu principal

Patrimoine de BlonayLe château nécessite une protection accrue

Un nouveau plan d’affectation du site est mis à l’enquête publique. L’ancien, datant de 1946, ne protège pas assez les zones vertes.

Actuellement, certaines zones aux abords du château de Blonay sont constructibles.
Actuellement, certaines zones aux abords du château de Blonay sont constructibles.
JEAN-PAUL GUINNARD

«Ce document permettra de mieux protéger ce patrimoine séculaire, tout en donnant les moyens à la fondation de l’entretenir», explique Dominique Martin, syndic. Un nouveau plan partiel d’affectation (PA) du château de Blonay va être mis à l’enquête publique. Le document qui le régit, datant de 1946, n’est plus en phase avec la préservation de ce site sensible: il permettrait, entre autres, d’y réaliser un vaste quartier de villas.

«Ce document permettra de mieux protéger ce patrimoine séculaire, tout en donnant les moyens à la fondation du château de l’entretenir.»

Dominique Martin, syndic

Pour faire face à cette situation, la Municipalité, d’entente avec le propriétaire du château, entend établir un nouveau plan partiel d’affectation. Cela afin de préserver la zone de verdure actuelle, mais aussi de pérenniser les espaces de loisirs existants et de délimiter les zones constructibles, majoritairement d’utilité publique. Il est notamment prévu de créer un EMS de 51 lits, pour remplacer l’EMS Les Rosiers destiné à disparaître, ainsi qu’une vingtaine de logements protégés. «Le principal changement consiste en la légalisation d’une zone de verdure de 49’000 m2 qui représente près de 60% de la zone à bâtir, précise Dominique Martin. Cela interdira toute construction sur les terrains aux abords du château.»

Le PA du château de Blonay prévoit encore de renaturer le ruisseau des Tollettes. Et de renforcer la mobilité douce autour du monument, notamment par la création d’un cheminement piétonnier le long de la route de Châtel-Saint-Denis. Dans le secteur situé près de l’entrée du village, les espaces collectifs seront mieux adaptés aux besoins des piétons.

Fruit d’un long processus de concertation, de coordination et de négociations, le nouveau plan d’affectation, dont la révision a été lancée il y a plus de trois décennies, vient de recevoir l’aval des services de l’État. Le document a été présenté au Conseil communal et aux habitants en fin d’année.

La ferme du château et ses annexes seront rénovées. Le projet fera l’objet d’une mise à l’enquête parallèle.

1 commentaire
    toyet

    Il protège en construisant un EMS et des villas, et pourtant nous ne sommes pas le premier avril, honte à Blonay béton. Bon Jean-Marc on compte sur toi.