Passer au contenu principal

Avenir du CHUVLe CHUV sauve son statut de service de l’État

La conseillère d’État Rebecca Ruiz propose de créer un Conseil stratégique du CHUV. C’est un contre-projet à l’initiative du Parti libéral-radical (PLR) qui voulait autonomiser l’Hôpital cantonal. La direction du PLR soutient le nouveau texte.

Rebecca Ruiz, conseillère d’État socialiste, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale.
Rebecca Ruiz, conseillère d’État socialiste, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale.
Florian Cella/24 heures

Le Parti libéral-radical (PLR) voulait couper le cordon entre le CHUV et le gouvernement, et créer un conseil d’administration qui prenne les grandes décisions pour l’avenir de l’hôpital. Finalement, le CHUV restera un service de l’État et seul un organe consultatif sera mis sur pied. Baptisé Conseil stratégique du CHUV, il réunira neuf experts.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.