Passer au contenu principal

HumanitaireLe CICR va augmenter son dispositif en Syrie

La situation se péjore pour des millions de Syriens. Le Comité international de la Croix-Rouge va venir à leur aide.

Le CICR déplore une situation difficile en Syrie.
Le CICR déplore une situation difficile en Syrie.
Archives/AFP

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) va étendre son dispositif en Syrie, alors que la situation de millions de personnes s’aggrave. La crise économique qui s’ajoute aux besoins humanitaires est «sûrement la plus grave depuis le début du conflit», a-t-il dit mardi depuis Genève.

Les capacités d’intervention existantes risquent d’être submergées, a affirmé l’organisation à quelques heures de la conférence internationale des donateurs sur la Syrie. L’impact des sanctions et le coronavirus, même si peu de cas ont été observés pour le moment dans le pays, détériorent encore une situation difficile après plus de neuf ans de conflit.

Les prix ont largement augmenté. Près de 90% des ménages contactés par l’organisation disent avoir perdu leur emploi ou leurs revenus réguliers. Et 70% d’entre eux n’ont plus d’argent.

Aide aux plus fragiles

Avec le Croissant-Rouge local, «le CICR va accroître son aide, notamment aux groupes les plus fragiles», a expliqué le chef de délégation en Syrie. Il va notamment distribuer de la nourriture et de l’eau et soutenir les centres de santé, dont plus de la moitié ne fonctionnent plus.

Les besoins des Syriens restent importants alors que des millions de personnes sont toujours déplacées. «Il est urgent que tous ceux qui sont impliqués dans le conflit nous laissent accéder à la population de manière durable», affirme le directeur régional du CICR Fabrizio Carboni. Notamment à Idleb où des millions de personnes sont bloquées, dont deux millions sont déplacées.

Un appel relayé par le président de la Fédération internationale des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) Francesco Rocca. Alors que les restrictions liées au Covid affectent la réponse internationale en Syrie, il a relevé l’«importance» des efforts menés par le Croissant-Rouge local. Des millions de personnes restent réfugiées. En plus de neuf ans de conflit, les violences ont fait près de 390’000 victimes, selon l’ONU.

(ATS/NXP)