Passer au contenu principal

Investissement pour l’éducationLe collège de Begnins aura son ambitieuse extension

Le Conseil communal a voté d’une seule voix le crédit d’étude pour de nouvelles constructions scolaires devisées à 23,4 millions.

Les différentes réalisations scolaires s’enchaînent en escalier: le collège de l’Esplanade en haut, le petit collège construit en 2014 en dessous, et la parcelle de vigne sur laquelle est prévu le nouveau projet.
Les différentes réalisations scolaires s’enchaînent en escalier: le collège de l’Esplanade en haut, le petit collège construit en 2014 en dessous, et la parcelle de vigne sur laquelle est prévu le nouveau projet.
Bureau Widmann Architectes SA

La Municipalité avait bien préparé son affaire. Le 27 octobre, deux semaines avant le vote sur le crédit d’étude pour l’extension du collège à Begnins, le syndic Antoine Nicolas et la municipale des Écoles, Anne Stiefel, avaient pris la précaution de présenter le projet au Conseil communal en toute transparence. Ce mardi, les conseillers sont venus avec la conviction que les nouvelles constructions prévues, certes coûteuses, répondent à un besoin avéré. Résultat, l’unanimité pour accepter ce crédit de 1,2 million.

En 2010, le coût du projet vainqueur du concours, évalué à 35 millions, avait refroidi le comité directeur de l’Association intercommunale scolaire de l’Esplanade (AISE). Mais dès le départ, sa réalisation était prévue par étapes. Après le bâtiment construit en 2014, voici donc la deuxième phase, prévue sur la parcelle communale de vignes en contrebas du collège existant. Le complexe devisé à 23,4 millions comprend une nouvelle école primaire, une salle double de gymnastique, et un parking souterrain de 60 places, au-dessus duquel sera aménagé un terrain multisports.

«Le montant de l’investissement est élevé mais la Commune a les moyens de financer ce projet», a rassuré la Municipalité. Begnins a un fonds de réserve de 4,4 millions immédiatement disponible; le montant de l’emprunt sera en dessous du plafond d’endettement; en 2024, quand le complexe sera construit, la Commune aura amorti plusieurs investissements; et ces nouvelles constructions apporteront des revenus locatifs importants.