Passer au contenu principal

«Multinationales responsables»Le conflit de trop au sommet de l’économie suisse

Rarement le ton n’est monté si haut entre les dirigeants de l’USAM et d’EconomieSuisse. L’esclandre pourrait avoir des conséquences personnelles.

Le directeur de l’Union suisse des arts et métiers (USAM) s’en est pris à EconomieSuisse sur fond de campagne sur l’initiative populaire «pour des multinationales responsables».
Hans-Ulrich Bigler
Le directeur de l’Union suisse des arts et métiers (USAM) s’en est pris à EconomieSuisse sur fond de campagne sur l’initiative populaire «pour des multinationales responsables».
Peter Schneider/KEYSTONE

Les partisans de l’initiative «pour des multinationales responsables» boivent du petit-lait. À un peu plus de trois mois du scrutin, ils savourent un cadeau inespéré. Dans une colonne parue ce mois-ci dans le journal de sa faîtière, le directeur de l’Union suisse des arts et métiers (USAM), Hans-Ulrich Bigler, tire à boulets rouges sur la campagne menée par sa cousine EconomieSuisse et sur les multinationales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.