Passer au contenu principal

Famille en SuisseLe congé parental coûterait 15 000 francs par enfant

Un congé parental en Suisse coûterait 1,3 milliard de francs par an selon la Commission fédérale pour les questions familiales (COFF).

La COFF a évalué le coût d’un congé parental en Suisse à 1,3 milliard de francs par an ou 15 000 francs par nouveau-né. (Photo d’illustration)
La COFF a évalué le coût d’un congé parental en Suisse à 1,3 milliard de francs par an ou 15 000 francs par nouveau-né. (Photo d’illustration)
Keystone

L’introduction d’un congé parental en Suisse coûterait 1,3 milliard de francs par an ou 15 000 francs par nouveau-né. La Commission fédérale pour les questions familiales (COFF) a réévalué son modèle en se basant sur la situation dans des pays qui appliquent déjà cette mesure.

La COFF s’engage depuis plusieurs années en faveur de l’introduction d’un congé parental au niveau national d’une durée de 22 semaines. Celui-ci compléterait les 14 semaines de congé maternité et les deux semaines de congé paternité.

Six semaines seraient réservées au père, les 16 semaines restantes étant réparties entre les deux parents, indique la COFF mardi. Les coûts varient considérablement en fonction de cette répartition: en moyenne, une journée prise par la mère coûte 127 francs, contre 161 francs pour le père.

Pour être le plus réaliste possible, la commission a pris en compte la situation dans des pays aux modèles similaires comme la Norvège et l’Islande. Si l’on transpose les chiffres de ces pays au modèle de la COFF, les mères prendraient 15 des 16 semaines dont elles disposent et les pères 5 des 6 semaines qui leur sont réservées.

Différents modèles

Les coûts s’élèveraient au maximum à près de 1,3 milliard de francs par an. La somme est calculée sur la base d’un total de 88 500 naissances par an et d’une allocation pour perte de gain de 80%.

Si les pères prenaient la moitié des 16 semaines librement attribuables et la part qui leur est réservée dans des proportions similaires aux pères en Norvège et en Islande, les coûts atteindraient 1,49 milliard de francs par an au maximum, soit 17 000 francs par enfant.

D’après les données de 2019, les congés de maternité et de paternité actuels coûtent environ 1 milliard de francs par an. Ils sont couverts par les allocations pour perte de gain.

La COFF est une commission extraparlementaire consultative. Elle est composée de quinze membres issus d’organisations actives dans le domaine de la politique familiale, d’instituts de recherche travaillant sur le thème de la famille, ainsi que de spécialistes dans les domaines du social, du droit et de la santé.

ATS

5 commentaires
    Patrizio B.

    Oui, c est une dépense qui serait tout a fait supportable pour Berne. Il suffit juste d aller taper dans les grands coffres de la BNS, qui débordent de tous les cotés !