Passer au contenu principal

La pandémie gagne du terrainLe Conseil fédéral impose le masque sans sortir l’artillerie lourde

Ce dimanche, les mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre la deuxième vague du Covid-19 visaient plus à uniformiser qu’à serrer la vis. Mais il s’agissait surtout d’inciter la population à faire des efforts.

Alain Berset et Simonetta Sommaruga ont averti les Suisses que des mesures plus drastiques devraient être prises si les cas de contamination au Covid-19 ne diminuent pas.
Alain Berset et Simonetta Sommaruga ont averti les Suisses que des mesures plus drastiques devraient être prises si les cas de contamination au Covid-19 ne diminuent pas.
Fabrice COFFRINI / AFP

«Il ne faut pas avoir peur de cette évolution. Il faut respecter cette évolution», a dit Alain Berset. Le Conseil fédéral s’est livré ce dimanche à un exercice compliqué: alors que le nombre de cas de coronavirus est en forte hausse depuis quelques jours (3105 nouveaux cas d’infection vendredi dernier), il s’agissait de répondre à une demande des cantons pour remettre un peu d’ordre dans les mesures à prendre. Cela sans donner l’impression de reprendre derechef le pouvoir décisionnel que les cantons avaient récupéré en juin, après la période de semi-confinement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.