Passer au contenu principal

Budget 2021 de VeveyLe coup de semonce a porté au sujet du Cabinet des estampes

La coalition qui demandait de biffer les crédits pour l’espace cantonal au Musée Jenisch a retiré sa demande. Mais les élus sont unanimes: il faut revoir la convention avec l’État.

Le Cabinet cantonal des estampes contribue à la renommée internationale de Vevey. Mais jusqu’où Vevey doit-elle payer pour cet espace? Le débat a été relancé au Conseil communal en vue de la négociation prochaine de la convention qui lie Commune, Canton et collections privées.
Le Cabinet cantonal des estampes contribue à la renommée internationale de Vevey. Mais jusqu’où Vevey doit-elle payer pour cet espace? Le débat a été relancé au Conseil communal en vue de la négociation prochaine de la convention qui lie Commune, Canton et collections privées.
FLORIAN CELLA

Vevey doit mettre la pression sur le Canton au sujet du financement du Cabinet des estampes, mais pas de cette façon. C’est en substance le message délivré jeudi par le Conseil communal appelé à discuter, dans le cadre du budget, de la demande choc d’une coalition Vevey Libre-UDC-PDC: couper les crédits alloués à l’enclave cantonale située dans le Musée Jenisch et qui accueille plusieurs collections de grande renommée, dont celle de la Ville d’Images.

Pourquoi Vevey doit-elle assumer l’essentiel des plus de près de 850’000 francs de budget annuel, soit 600’000 francs, contre une subvention cantonale de 220’000 francs? a demandé l’alliance de droite-centre droit. «Quand la Municipalité ne fait pas son travail de négociation, il revient au Conseil de lui mettre le pied à l’étrier», a lancé Martino Rizzello.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.