Passer au contenu principal

Projet de budget du Conseil d’ÉtatLe déficit 2021 sera de 501 millions. Si tout va bien

Nathalie Fontanet et ses collègues soumettent au Grand Conseil genevois un budget dont l’exactitude dépend de multiples inconnues qui le fragilisent.

Environs 300 personnes se sont réunis devant l'hôtel de Ville à l'appel du Cartel Intersyndical du Personnel de l'Etat et du secteur subventionné. Ils ont dénoncé le budget 2021 de l'Etat qui prévoit une baisse de 1% des salaires du personnel du Grand Etat.
Environs 300 personnes se sont réunis devant l'hôtel de Ville à l'appel du Cartel Intersyndical du Personnel de l'Etat et du secteur subventionné. Ils ont dénoncé le budget 2021 de l'Etat qui prévoit une baisse de 1% des salaires du personnel du Grand Etat.
Enrico Gastaldello

Le projet de budget 2021 du Conseil d’État genevois est sur la table. Présenté jeudi par le gouvernement dans l’aula du Collège Voltaire, il prévoit un déficit de 501,3 millions de francs, correspondant à la différence entre des charges de fonctionnement de 9189,7 millions (+0,6% par rapport au budget 2020) et des revenus de 8687,7 millions (+1,7%). Cela peut sembler énorme, mais c’était attendu du fait de l’impact des réformes RFFA, de la caisse de pension de l’État et de l’augmentation des subsides d’assurance-maladie, auquel se sont ajoutés les effets de la crise sanitaire. À titre de comparaison, le déficit estimé des comptes 2020 avoisine le milliard de francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.