Passer au contenu principal

Transports publicsLe déménagement des MBC à Denges se précise

Le futur dépôt à 85 millions de l’entreprise de transport de la région morgienne est à l’enquête.

Le futur dépôt de la compagnie Morges-Bière-Cossonay est devisé à 85 millions de francs, en plein cœur de la zone industrielle de Denges.
Le futur dépôt de la compagnie Morges-Bière-Cossonay est devisé à 85 millions de francs, en plein cœur de la zone industrielle de Denges.
MBC

Quelque 85 millions de francs, c’est ce que veulent investir les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) pour un nouveau dépôt à Denges. Actuellement à l’étroit dans leurs installations de Tolochenaz, l’entreprise prévoit de construire deux bâtiments – l’un pour la maintenance, l’autre pour le parcage des bus – sur un terrain de 16’500 m2 situé le long de la route de Préverenges, au sud de la gare de triage.

«Nous sommes prêts à acheter l’actuel dépôt des MBC pour en faire une caserne, mais pas à n’importe quel prix.»

Yves Schopfer, président du corps de pompiers morgiens

Le projet est mis à l’enquête jusqu’au 26 novembre, pour un début des travaux espéré à l’été 2021. «L’infrastructure est dimensionnée pour permettre le regroupement du stationnement des véhicules pour la zone du Littoral de Morges et répondre aux besoins d’entretien de l’entier de la flotte, indiquent les MBC dans un communiqué. Un soin particulier est porté au développement durable, notamment pour l’efficience et l’approvisionnement énergétique par géothermie, la valorisation des toits avec des panneaux photovoltaïques ainsi que pour la végétalisation du site.» En parallèle, le réaménagement de la route cantonale RC79 pour «fluidifier les accès au nouveau site» est mis à l’enquête.

Et les pompiers?

Le déménagement des MBC à Denges pourrait en entraîner un autre dans la région, puisque les sapeurs-pompiers, qui devront quitter leurs quartiers situés juste au-dessus de la gare de Morges, sont intéressés par la reprise du site de Tolochenaz. «Nous allons attendre la fin de la mise à l’enquête à Denges pour aller de l’avant, indique le président du SIS Morget et municipal à Vaux-sur-Morges Yves Schopfer. Nous sommes prêts à acheter le dépôt tolochinois des MBC qui est adapté à nos besoins, mais pas à n’importe quel prix. Cela impliquera probablement des négociations.»