Passer au contenu principal

Portrait de Marc BorboënLe designer sevré d’info vante désormais les fraises du voisin

L’ancien directeur artistique de «L’Hebdo» lance Taou.ch, une plateforme pour relier producteurs et consommateurs romands.

Marc Borboën à Denges, le 5 juin 2020.
Marc Borboën à Denges, le 5 juin 2020.
Odile Meylan

Marc Borboën nous invite à nous projeter dans limmeuble de Préverenges où il a grandi dans les années 80 pour le comprendre. «Quand une mère au foyer, comme la mienne, allait faire les courses, elle passait vers les autres leur demander ce dont elles avaient besoin. Aujourdhui, il faut peut-être un lien pour recréer ce qui était naturel avant et rencontrer son voisin du dessus.» Cest ce quil entend faire avec Taou.ch, plateforme digitale qui se donne la mission de mettre en lien direct producteurs et consommateurs romands, mais aussi consommateurs entre eux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.