Passer au contenu principal

Polémique à WashingtonLe fiasco des forces de l’ordre devant le Capitole

La passivité et l’impréparation de la police soulèvent des questions.

Pourquoi les forces de l’ordre ont-elles agi avec tant de passivité pour certains, et d’impréparation face aux émeutiers pro-Trump ce mercredi?
Pourquoi les forces de l’ordre ont-elles agi avec tant de passivité pour certains, et d’impréparation face aux émeutiers pro-Trump ce mercredi?
AFP

Des policiers écartant des barrières pour laisser s’engouffrer des centaines de supporters, un officier de police posant, souriant, pour des selfies avec des manifestants. Un fin cordon de vigiles casqués refluant sur ces mêmes marches face à la pression de la foule. Un agent de sécurité esseulé reculant, paniqué, dans les escaliers de marbre du Sénat face à des intrus menaçants, prêts à l’agresser. Les images affluent depuis mercredi après-midi, qui toutes instillent un malaise grandissant: pourquoi les forces de l’ordre ont-elles agi avec tant de passivité pour certains, et d’impréparation?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.