Passer au contenu principal

Urgence climatiqueLe financement participatif donne des ailes au solaire

Démocratisant la transition énergétique, les initiatives citoyennes rencontrent un franc succès. La nouvelle loi pourrait accélérer la cadence.

Patrick Uebelhart, Christophe Widmer et Jonathan Blockley, respectivement vice-président,  secrétaire général et président d’OptimaSolar La Côte, posent sur une installation de panneaux solaires coopératifs à Gland.
Patrick Uebelhart, Christophe Widmer et Jonathan Blockley, respectivement vice-président, secrétaire général et président d’OptimaSolar La Côte, posent sur une installation de panneaux solaires coopératifs à Gland.
VANESSA CARDOSO

S’approprier un petit bout de la décarbonisation électrique. En ces temps d’urgence climatique, l’idée rayonne dotée d’un fort pouvoir de séduction. Comme à Gland, où le financement de panneaux solaires sur le toit du Collège des Tuillières a démarré sur les chapeaux de roues. Avec 58% de souscriptions garanties avant même la séance d’information qui se tiendra mercredi, le premier projet d’OptimaSolar La Côte (OSLC) rencontre un franc succès. Les 140 parts à 1000francs (pour un bénéfice pouvant atteindre 2%) permettront à la coopérative nyonnaise de monter 520 m2 de panneaux photovoltaïques qui fourniront la moitié de l’énergie consommée par l’école.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.