Passer au contenu principal

Portrait de Frédéric PilloudLe flic humaniste enraciné dans son terroir

Le patron de la sécurité sur la Riviera est un pur produit de Châtel-Saint-Denis (FR), fan de cuisine et de vélo.

Frédéric Pilloud, directeur de l’Association Sécurité Riviera.
Frédéric Pilloud, directeur de l’Association Sécurité Riviera.
Jean-Paul Guinnard

Par la fenêtre du salon de Frédéric Pilloud, le château de Châtel-Saint-Denis se laisse admirer comme un tableau, alors que sur la terrasse, un cep de vigne évoque la Riviera. Deux symboles pour ce gaillard au nom bien de chez lui qui a fait ses classes au poste local de la police cantonale fribourgeoise, derrière les murs d’enceinte du fort, et qui a fini par prendre la route de Montreux pour y prendre la direction de l’Association Sécurité Riviera (ASR), qui réunit policiers, ambulanciers, pompiers et la protection civile.

Frédéric Pilloud n’a pas attendu sa nomination en 2017 dans les bureaux de Clarens pour suivre la voie de ses ancêtres qui s’en allaient livrer ou travailler à l’embouchure de la Veveyse. «J’ai mon petit rituel au marché de Vevey chaque samedi: la petite salée du matin, les produits frais, etc. J’adore cuisiner! Sublimer des produits de qualité au service de la convivialité autour d’un repas relevé par un bon vin.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.