Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Drame de MorgesLe forcené aurait couru «en rigolant»

Au lendemain des coups de feu mortels, de larges traces de sang étaient encore visibles durant toute une matinée sur le quai de la gare de Morges. En arrière-plan, à la craie: l’endroit où est tombé une première fois le Zurichois de 37 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter
Articles en relation