Passer au contenu principal

Travaux à LausanneLe Grand-Pont sera fermé pendant près d’une année

L’ouvrage de 1844 a besoin d’une sérieuse cure de jouvence. Elle aura lieu en 2022.

Le Grand-Pont est une véritable colonne vertébrale de la mobilité lausannoise entre l’est et l’ouest. © Christian Brun
Le Grand-Pont est une véritable colonne vertébrale de la mobilité lausannoise entre l’est et l’ouest. © Christian Brun
VQH

Les conducteurs qui empruntent le Grand-Pont devront faire autrement en 2022. Colonne vertébrale de la mobilité lausannoise entre l’est et l’ouest, l’ouvrage construit en 1844 et propriété de la Ville depuis 1891 a besoin d’une cure de jouvence. Le chantier est prévu début 2022, juste après la période des Fêtes, et devrait durer un peu moins d’une année. Durant ce laps de temps, le Grand-Pont restera fermé à la circulation de tous les véhicules motorisés.

Le Grand-Pont doit être assaini. Ce sont les conclusions de plusieurs expertises menées ou commandées par la Municipalité. Elles révèlent des dégradations de l’ouvrage qui nécessitent des travaux dans les deux ans. Ils relèvent de l’entretien constructif courant. «L’ouvrage fait l’objet de contrôles systématiques de la part de la Ville de Lausanne, qui mène régulièrement des interventions locales tant sur des éléments de maçonnerie que sur les bétons ou les enrobés de la chaussée afin de garantir la sécurité de l’ouvrage», expliquent les autorités.

Le Romandie ne rouvrira pas avant 2023

Durant le chantier, une passerelle sera construite en parallèle au Grand-Pont pour assurer les traversées à pied et à vélo. Lausanne dit travailler de concert avec les Transports publics de la région lausannoise, et les différents acteurs économiques, pour assurer l’accessibilité à destination du centre-ville et renforcer ainsi son attractivité, tout au long des travaux. À noter qu’ils seront menés indépendamment de la procédure liée aux mesures du PALM dans le secteur. Enfin, quid des actuels locataires des arches du Grand-Pont, dont les Arches justement? «Les activités au sein des arches ne sont, pour des raisons de sécurité, pas envisageables le temps des travaux d’entretien sur 2022. Elles reprendront en 2023», précise Patrick Etournaud, chef du service des routes et de la mobilité. Le club de rock Le Romandie, fermé depuis septembre dernier en raison de dégâts d’eau, ne pourra pas non plus rouvrir sous le Grand-Pont avant 2023.

7 commentaires
    Pierre-François Culand

    Je note que certains ont râlé et poussé des cris d’orfraies à la « prise d’otage » inadmissible des citoyens pour 2 petites heures de blocage pour interpeller sur l’urgence climatique...

    Que vont-ils dire pour 2 ans de blocage de leurs habitudes !? ;-)

    Si empêcher une pont de s’écrouler a terme justifie 2 ans de blocage d’une artère, ils devraient peut-être comprendre et admettre que vouloir essayer d’empêcher le monde de s’écrouler peut aussi justifier 2 petites heures de blocage sans crier au terrorisme vert de la part de quelques jeunes inquiets pour leur futur...